kim

À propos de kim

Cet auteur n'a pas encore renseigné de détails.
Jusqu'à présent kim a créé 34 entrées de blog.

mai 2020

Le mythe de Persée et Méduse

2020-05-03T22:45:57+02:00

Quelques clés supplémentaires au billet d'humeur #4 de Camille Laura Villet… Nous pouvons le pressentir, un mythe, ou un conte, nous livre de profondes indications sur les processus évolutifs de l’âme en quête de son essence spirituelle, dégagée des seules contraintes du monde sensible où elle évolue. Toute lecture philosophique et/ou psychanalytique de ces textes

Le mythe de Persée et Méduse2020-05-03T22:45:57+02:00

« Les âmes vivantes »

2020-05-03T22:46:36+02:00

« Sans un élément de cruauté à la base de tout spectacle, le théâtre n'est pas possible. Dans l'état de dégénérescence où nous sommes c'est par la peau qu'on fera rentrer la métaphysique dans les esprits.» Antonin Artaud, Le Théâtre et son double, Gallimard, Paris, 1938. Les appels concernant la hausse des violences conjugales et

« Les âmes vivantes »2020-05-03T22:46:36+02:00

Edito mai 2020

2020-05-03T22:35:32+02:00

De l’égoïsme à la conscience du cœur « Il suffirait d’un seul homme digne de ce nom pour continuer à croire en l’Homme et en l’humanité. Oui. N’y aurait-il qu’un seul Allemand respectable qu’il serait digne d’être défendu contre la horde des barbares. Rien n’est pire que cette haine globale indifférenciée, c’est une maladie de

Edito mai 20202020-05-03T22:35:32+02:00

avril 2020

Le rêve de Danaé

2020-04-25T16:16:58+02:00

Le cheval ailé et l'épée d'or : événement au cœur du confinement « Il n’est pas nécessaire que tu sortes de chez toi. Reste assis à ta table de travail et écoute. N’écoute même pas, attends seulement. N’attends même pas, sois tout à fait silencieux et seul. Le monde va s’offrir à toi et jeter son

Le rêve de Danaé2020-04-25T16:16:58+02:00

La mort dans les yeux

2020-04-14T22:46:09+02:00

 L'horizon de l'Homme "C'est pourquoi je vous répète que nous ne pourrons jamais avoir une conception vraie de l'homme si nous n’éprouvons pas d'amour pour lui. La civilisation doit être jugée et estimée non par le degré de puissance auquel elle est parvenue, mais par la mesure dans laquelle elle développe et exprime par

La mort dans les yeux2020-04-14T22:46:09+02:00

Réponse à la newsletter #17 ainsi qu’au billet d’humeur #2

2020-05-06T22:15:36+02:00

La récente approche de Camille Laura Villet dans son analyse de l’altérité face au virus et les recherches de Romain Parent nous ont éclairés de leur force individuée et pleine d’espoir. Je souhaite à mon tour m’aventurer, en claudiquant, sur le chemin chaotique de l’existence et de ses imprévus. Et bien oui, aussi étonnant

Réponse à la newsletter #17 ainsi qu’au billet d’humeur #22020-05-06T22:15:36+02:00

Le confinement de la chenille

2020-05-06T22:17:51+02:00

Partout dans la nature l’esprit est présent, s’y répand et pénètre tout. Ainsi, le papillon va pondre un œuf qui, en milieu humide et salin, accouchera d’une chenille. Celle-ci, grâce à ses organes des sens, va être immédiatement attirée par la lumière solaire et vouloir la rejoindre pour s’ouvrir à elle. Mais la pesanteur

Le confinement de la chenille2020-05-06T22:17:51+02:00

Edito avril 2020

2020-04-06T11:57:25+02:00

Les trois forces de l'âme Nous ne sommes pas sans pouvoir "L'homme a accompli quelque chose, il a franchi une certaine étape de son voyage. Il a, jusqu'à un certain point, mis le joug d'une règle intellectuelle, éthique et esthétique sur les parties vitales et physiques de son existence, et fait en sorte qu'il

Edito avril 20202020-04-06T11:57:25+02:00

mars 2020

La crise liée au Covid-19

2020-03-19T19:02:51+02:00

Du confinement au retournement Nous voici comme en temps de guerre. Certains se disent qu’ils ne reverront peut-être plus leurs proches habitant sur un autre continent. Ils se préparent à cette éventualité. La vie ne nous appartient pas. Nous ne sommes, comme le souligne si bien George Steiner, que ses invités. De semblables épreuves

La crise liée au Covid-192020-03-19T19:02:51+02:00

Le sommeil de la raison

2020-03-21T19:39:27+02:00

Les Césars 2020 ont contribué à l’expression de multiples points de vue. Beaucoup de choses ont été dites. J’aimerais toutefois ajouter un élément de réflexion et procéder à une distinction liminaire, fondamentale à mes yeux. Le terme de « pédophile » est en effet utilisé à tout bout de champ pour calomnier le prédateur sexuel. L’émotion

Le sommeil de la raison2020-03-21T19:39:27+02:00