Archives

« Les souvenirs oubliés ne sont pas perdus. »
Sigmund Freud

Retrouvez tous nos écrits passés.

Newsletters

Edito mai 2021

Art primordial, art du futur « Parole et Royaume se chevauchent ; ces deux termes servent de manteau à la même chose » François Meyronnis, Le Messie, 2021 Existe-t-il un art primordial, un art

Edito mars 2021

Un festival à Grez-sur-Loing « Laissons-nous plutôt porter par la certitude paisible que les intermittences du bonheur le plus haut, dans l’amour comme dans l’œuvre, sont aussi conformes aux lois de la Nature, et que

Edito février 2021

Crise « La vie qu’il aimait n’existait plus. Il n’en restait rien : ni les scrupules du travail, où il trouvait un certain plaisir à bien faire, ni le frugal repas de midi, un

Edito décembre 2020

Le sens du Beau« Le Beau est une manifestation des lois secrètes de la nature qui,sans cette révélation, seraient toujours restées inconnues. »Goethe, Maximes et Réflexions, trad. S. Sklower, 1833Dans les derniers jours de l’été,

Billet d’humeur et réflexions

« Le voyageur emprunte des routes dont il imagine dès l’abord qu’elles l’attendaient là depuis toujours. En un autre sens, on peut affirmer que ce même voyageur trace une route qui, de toute évidence, n’aurait pas existé sans son passage. »
Kafka, Journal, 1922

En ces temps troublés, il nous a paru important de pouvoir apporter des éléments de réflexion et de distanciation nécessaires à notre progression sur le chemin escarpé de la conscience.
C’est ce que nous ferons désormais au sein de ces missives intitulées « billet d’humeur ». Leur publication n’a pas vocation à la régularité ni à une ponctualité exacte. Les sujets couverts par les médias changent à toute vitesse. S’ils nous renseignent sur ce qui nous préoccupe, ils nous écartent aussi de ce qui devrait nous occuper. Quel être humain voulons-nous devenir ? Quelle société voulons-nous bâtir ?
Notre tendance naturelle est de nous précipiter dans l’aventure de la vie comme si cette aventure préexistait à ce que nous sommes et qu’elle pouvait nous échapper. Or nous sommes cette vie qui, d’aventure, prend forme. Nous ne pouvons passer qu’à côté de ce que nous avons à réaliser. Aussi notre responsabilité consiste-t-elle à entendre les transformations qui s’imposent aujourd’hui à nous et à les accueillir par des décisions chaque fois un peu plus sages.
La tendance est à la précipitation et à l’anxiété, ayons la patience d’agir.

Luc TOUBIANA
Camille Laura VILLET

Le rêve de Danaé

Le cheval ailé et l'épée d'or : événement au cœur du confinement « Il n’est pas nécessaire que tu sortes de chez toi. Reste assis à ta table de travail et écoute. N’écoute même pas, attends

La mort dans les yeux

 L'horizon de l'Homme "C'est pourquoi je vous répète que nous ne pourrons jamais avoir une conception vraie de l'homme si nous n’éprouvons pas d'amour pour lui. La civilisation doit être jugée et estimée non

La crise liée au Covid-19

Du confinement au retournement Nous voici comme en temps de guerre. Certains se disent qu’ils ne reverront peut-être plus leurs proches habitant sur un autre continent. Ils se préparent à cette éventualité. La vie

Le sommeil de la raison

Les Césars 2020 ont contribué à l’expression de multiples points de vue. Beaucoup de choses ont été dites. J’aimerais toutefois ajouter un élément de réflexion et procéder à une distinction liminaire, fondamentale à mes

Autres pensées et participations

Luc Toubiana a lu Les Aventuriers de l’abstraction

« Difficile, il est, de persuader la nature terrestre de changer, La mortalité supporte mal le toucher de l’éternel, Elle craint la pure intolérance divine De cet assaut d’éther et de feu, Elle murmure

Qu’est-ce que la culture ?

"Le langage dérobe à l'homme son simple et haut parler. Mais son appel initial n'en est pas devenu muet pour cela, il se tait seulement. L'homme à vrai dire n'accorde à ce silence aucune

Puissance douce

La vie révélée par elle-même dans son état inépuisable, Noyée dans sa joie et sa douceur, Ton cœur tout près du coeur du Divin, à jamais. Poème de Sri Aurobindo (Pondichery, 1930/1942 ) L’élévation

Tous nos évènements passés

Phantasia syracusaine

12 juin - 13 juin

Festival d’été de Grez

5 juin - 5 septembre

Phantasia syracusaine

5 juin - 6 juin

Les couples mythiques

10 avril @ 17 h 00 min - 19 h 00 min

Les Couples mythiques

16 janvier @ 17 h 00 min - 19 h 00 min

Le corps et la santé

19 décembre 2020 @ 17 h 00 min - 19 h 00 min

Dîner-conférence

12 décembre 2020 @ 19 h 00 min - 22 h 00 min

Les Couples mythiques

21 novembre 2020 @ 17 h 00 min - 19 h 00 min

Le corps et la santé

10 octobre 2020 @ 17 h 00 min - 19 h 00 min

Les Couples Mythiques

26 septembre 2020 @ 17 h 00 min - 19 h 00 min

Passages

3 août 2020 - 7 août 2020

Les couples mythiques : Athéna et Ulysse

27 juin 2020 @ 17 h 00 min - 19 h 00 min

Les couples mythiques : Métis et Zeus

25 avril 2020 @ 17 h 00 min - 19 h 00 min

L’art de la blessure

10 février 2020 - 14 février 2020

Introduction à l’art de l’icône

1 janvier 2020 - 1 juin 2020

La Chôra dans le Timée de Platon

5 octobre 2019 @ 19 h 30 min - 22 h 30 min

Les autoportraits d’Antonin Artaud

1 juin 2019 @ 19 h 30 min - 23 h 00 min

La Divine Comédie de Dante

11 mai 2019 @ 20 h 30 min - 12 mai 2019 @ 0 h 00 min

Vino e poesia

19 avril 2019 @ 20 h 30 min - 20 avril 2019 @ 0 h 00 min

Voyage en Schizophrénie

21 février 2019 - 22 février 2019

Diane et Actéon – une réponse à Yannick Haenel

16 février 2019 @ 20 h 30 min - 23 h 30 min

Les couples mythiques : Actéon et Artémis

16 février 2019 @ 20 h 30 min - 17 février 2019 @ 0 h 00 min

Vino e poesia

31 janvier 2019 @ 20 h 30 min - 22 h 30 min

Mythe et mystères d’Adonis

5 janvier 2019 @ 20 h 30 min - 23 h 30 min

Patience d’une âme

10 décembre 2018 @ 20 h 30 min - 3 février 2019 @ 23 h 30 min

Newsletter