Chargement évènements
Cet évènement est passé

Anne-Christine et moi nous connaissons depuis toujours. L’idée, au départ, était de se redécouvrir, l’une l’autre, autour d’un projet.

Pourquoi la ville de Vérone ? Je venais de relire Roméo et Juliette. Le thème m’intriguait. S’agissait-il réellement de l’histoire tragique de deux amants ? Quelque chose, dans le texte de Shakespeare, se disait du fantasme.

Nous sommes arrivées à Vérone. Une ville encapsulée dans un mythe mercantilisé à outrance. Où allions-nous trouver l’inspiration ? “Patience d’une âme”, le thème s’est imposé à nous face à la déception de la réalité.

Roméo et Juliette avaient existé. Il y avait bien eu des Capulet et des Montaigu. Ils apparaissent chez Dante, déjà, qui a sa place à Vérone. Mais le drame, tel qu’il nous est livré, est une invention. Aussi ne cherchons-nous pas les personnages réels ni ceux que la fiction a mythologisés. Nous cherchons les ombres fuyantes qui ont inspiré Shakespeare… les pulsations discrètes par lesquelles le désir s’annonce.

Les poètes sommeillent-ils derrière le clinquant des devantures ? Pouvons-nous les réveiller ?

Camille Laura Villet

Biographie d’Ann-Christine Woehrl
Ann-Christine Woehrl est une photographe franco-allemande née en 1975. Elle étudie la photographie à Paris où elle commence par travailler pour les photojournalistes David Turnley et Reza ainsi qu’à  l’agence Magnum Photos.
Elle se consacre à des sujets socio-culturels,  principalement en Amérique Latine, dans les Balkans et en Inde.
Dernièrement, elle a développé des projets socio-politiques liés aux droits de l’homme et à la violation des droits de la femme. WITCHES IN EXILE  se penche sur des femmes soi-disant sorcières, expulsées de leurs familles et de leurs communautés au Ghana. Entre 2012 et 2014, elle développe IN/VISIBLE , un projet international sur les survivantes d’attaques à l’acide, exposé dans de nombreux musées, galeries et festivals de photographies partout dans le monde.
En 2015 et 2016, elle part sur les traces du génocide cambodgien et réalise SHADED MEMORIES, exposé en 2017 au musée de l’homme à Munich ( Museum Fünf Kontinente )  et au Tuol Sleng Genocide Museum à Phnom Penh.
Les Éditions Lammerhuber ont publié les ouvrages d’IN/VISIBLE et de SHADED MEMORIES.

Expositions passées
A la Taverna Baraonda, à Paris, France du 22 octobre au 4 décembre 2018
Au Studio76, à Munich, Allemagne du 10 décembre 2018 au 10 février 2019

Expositions à venir
A Verona Fotografia, Shoot with us, Vérone, Italie du 17 mai 2019 au 17 juin 2019
A Grez-sur-Loing, France le week-end des 22 et 23 juin 2019